Abeilles sauvages : ne pas laisser fondre la partie cachée de l’iceberg

A partir de mars, Apicool en Moselle et d’autres associations partenaires membres de la plateforme Ter’O dans les Vosges s’associent pour mieux connaître et faire connaître les abeilles solitaires terricoles présentes sur nos territoires.

Abeilles sauvages, ne pas laisser fondre la partie cachée de l’Iceberg

Former, Diffuser, Sensibiliser, Repérer, Cartographier, Analyser, Préserver

Septembre 2018 à Décembre 2020

Les abeilles domestiques bénéficient d’une large médiatisation et d’un suivi plus ou moins encadré par des réglementations apicoles. Les abeilles solitaires terricoles sont quasi-inconnues du grand public et requièrent un approfondissement des connaissances sur les espèces présentes et leur répartition. Beaucoup sont détruites simplement par méconnaissance de leur existence ou par peur.

Ce projet expérimental ciblé  principalement sur le département des Vosges et la Moselle a pour but :

  • de former des acteurs relais du projet qui pourront répondre aux questions
  • de proposer des animations sur ce sujet sur le territoire
  • de récolter des informations à des fins d’analyse

Ce projet a bénéficié du soutien de la Fondation Léa Nature (1% pour la planète), du département des Vosges et du Graine Lorraine (formation de référents dans les Vosges).

Plus d’informations très bientôt

 

Partager sur Facebook :